Un commencement

J’ai d’abord commencé le projet Hugocentrik pour me créer une plateforme afin de sortir un peu de la musique que j’ai créé au fil des ans.  Il y a des tonnes et des tonnes de musique inachevée sur mes disques durs.  Quelques morceaux sont plutôt bien, quelques uns sont improvisés, d’autres sont des projets éternellement en progrès, enfin quelques uns sont tout simplement bons pour la poubelle. 

Donc, ce projet me sert en quelque sorte à me botter le derrière, et finir un peu de musique et la partager avec qui veut bien l’entendre.  Je publierai quelques trucs inachevés, d’autres presque finis, et avec un peu de chance, un jour, des trucs vraiment terminés!  N’hésitez pas à me faire part dans les commentaires si vous aimez (ou pas!) ce que vous écoutez ici.

À propos du jam de l’autre soir

La semaine dernière, je suis allé au party d’anniversaire de mon bon ami, François.  Il y a eu un jam, et j’ai joué de la basse pendant un bon bout de temps.  Je crois que ça a rallumé mon désir de jouer de la musique avec des gens, et de la partager.  Et me voici, dans ma chambre d’hôtel à Québec, j’écoute un paquet de musique, et ça « rerallume » mon désir encore et encore.

Ok, donc je crois que j’ai atteint un plateau à jouer tout seul, maintenant j’ai besoin de jouer avec d’autres musiciens, des êtres humains en chair et en os qui réagissent et amènent leurs idées.  Je pourrais organiser une soirée BYOI (« Bring Your Own Ideas »).

Ce que j’écoute ces temps-ci:

J’aimerais créer un mélange de ce genre de musique « funky », avec des sons plus « ambiants », de la musique pour relaxer ou pour danser.  Peut-être même créer des progressions, ambiant à funky, de retour à ambiant.

Pendant que j’écrivais ce texte, je suis tombé sur Nik Bärtsch, j’adooooore ce genre de musique!

Il y a peut-être trop de choses (musicalement parlant) que j’aime, et peut-être que je veux aller dans trop de directions différentes en même temps.  Je devrais peut-être me concentrer en commençant avec un setup simple (3-4 musiciens qui puissent couvrir les côtés funky et ambiant), et éventuellement ajouter des musiciens pour élargir la palette de couleurs.

J’envisage un band avec un peu d’électronique, et j’adorerais écrire pour des vents, des cordes, des cuivres.  Et évidemment intégrer quelques instruments étrangeoïdes!

Donc, j’espère avoir un peu de musique à partager vers le début de l’an prochain.  Je vais devoir entremêler ce projet au travers de tous mes autres engagements, c’est excitant!